Nouvelles

Deux postes d'assistant.e.s de recherche

Deux postes d’assistant.e.s de recherche en écologie sont offerts pour juillet-août (possibilité de poursuivre à l’automne):

Évaluation du succès des microforêts Miyawaki dans la région de Montréal

a) Identifier et localiser les arbres dans 20 microforêts
b) Mesurer la hauteur et le DHP de tous les arbres et évaluer leur état de santé
c) Inventaire de la végétation spontanée
d) Caractérisation environnementale: chimie sol, humidité, température, etc.

Impact de l’urbanisation et de l’agrile du frêne sur les boisés de Montréal

a) Inventaire de la biodiversité du sous-bois, identification et mesure des arbres
b) Évaluation de l’état de santé des arbres
c) Caractérisation environnementale: chimie sol, humidité, température, etc.

Biodiversité des friches herbacées Montréal

a) Inventaire de la diversité floristique
b) Inventaire de la diversité entomologique

Disponibles dès maintenant. Contacter stephanie.pellerin.1@umontreal.ca pour plus d’information.

Twitter
Le mystère du melon de Montréal enfin résolu?

Le mystère du melon de Montréal enfin résolu?

Étienne Léveillé-Bourret fait parler de lui dans La Presse cette semaine.

https://www.lapresse.ca/actualites/2024-06-08/le-mystere-du-melon-de-montreal-enfin-resolu.php

Photo: Patrick Sansfaçon, La Presse

Twitter
Qu'est-ce que la science peut apprendre des savoirs traditionnels autochtones?

Qu’est-ce que la science peut apprendre des savoirs traditionnels autochtones?

Alain Cuerrier, en entrevue à Moteur de recherche le 30 mai 2024. A écouter sur Ohdio.

Twitter
Soutenance de thèse

Écologie et évolution des syndromes de pollinisation des Gesneriaceae Antillaises

Soutenance de thèse de Marion Leménager

Mardi le 11 juin 2024 à 9h00, amphithéatre du Centre sur la biodiversité

Lien Zoom

Twitter
Stéphanie Pellerin reçoit le prix Gisèle-Lamoureux du FRQNT

Félicitations à Stéphanie Pellerin qui s’est vue décerner le prix Gisèle-Lamoureux du FRQNT pour la publication de l’article intitulé « Différenciation biotique et perte de plantes de milieux humides dans les tourbières ombrotrophes boisées » dans la revue scientifique Le Naturaliste canadien. Les co-auteurs de l’article sont Camille Gratton, Martin Lavoie et Monique Poulin.

Les prix Publication en français des Fonds de recherche du Québec ont pour objectifs de promouvoir et faire rayonner les publications de recherche en français au Québec et auprès de la Francophonie, encourager le libre accès aux publications de recherche en français et reconnaître la pertinence sociale et les retombées de la recherche québécoise. Afin de rendre hommage à des femmes membres de la communauté scientifique québécoise pour leur remarquable carrière en recherche ou pour leur contribution hors du commun à l’édification de l’écosystème de recherche du Québec, le prix décerné par le Fonds Nature et technologies porte le nom de Gisèle Lamoureux.

Twitter
Emploi d'été, aide technique

Le laboratoire de Danielle Dagenais et Jacques Brisson est à la recherche d’un.e aide technique pour collecter des données liées à la croissance, à l’état phytosanitaire et au comportement physiologique des végétaux ainsi qu’aux conditions édaphiques. La personne engagée devra procéder également à l’échantillonnage de l’eau de ruissèlement pour analyse, assurer l’entretien des dispositifs expérimentaux, et saisir les données.

Pour plus d’information, voir ce document.

Twitter
Conférence de clôture d'Anne Bruneau

Avant de nous quitter pour une retraite bien méritée, Anne Bruneau nous fait l’honneur d’une ultime conférence, le jeudi 16 mai prochain à 15h. La présentation, intitulée L’histoire d’un clade, sera suivie d’un cocktail.

Nous vous demandons de vous inscrire pour la conférence afin d’aider à l’organisation.

Pour ceux qui ne pourront pas se déplacer pour l’événement, la conférence sera diffusée sur Zoom.

Au plaisir de vous y voir nombreux!

(photo: Amélie Philibert)

Twitter
Félicitations à Étienne Léveillé-Bourret et Anne Bruneau

Félicitations à Étienne Léveillé-Bourret et Anne Bruneau pour leur contribution à une étude d’envergure sur l’évolution des angiospermes qui a été publiée dans la prestigieuse revue Nature jeudi dernier. Leurs travaux contribuent à nous donner une vision de l’évolution des plantes d’une précision sans précédent. Bravo!

Voir la publication sur le site de Nature.

Twitter